Darchok

 

 

Dans le dernier tableau du spectacle « Lungta » de Zingaro, des petits papiers tombent du ciel, poussés par le chant des bonzes tibétains .
Ils symbolisent les darchoks, drapeaux chargés de vœux, que Lungta, le cheval du vent, emporte vers les cieux .






 

Le nériage (nerikomi en japonais) est une technique de mélange de terres aléatoire. Le Grès riche en fer de la Puisaye et la Porcelaine de Limoges évoquent bien les cieux venteux sous l’émail « violine » brillant, des carrés de blanc mat suggèrent les bannières des darchoks .

Retour à la page précédente